Ubalondela

Tous les articles

Ubalondela

Ubalonda 3

Ùbàlondèlà

En écrivant ces récits de vie, en tshilubà, Clémentine Madiya rend un hommage émouvant à la mémoire de Nicolas Kadima-Nzuji et Bernadette Mwauke, ses parents, tels qu’ils ont vécu dans différentes circonstances de leur vie et dans divers lieux où ils sont passés.

Tout en tenant à rester à sa place d’ « enfant », elle a réalisé un travail scientifique de haut niveau, qui respecte l’authenticité des héros et de leur message.

C’est l’image d’un homme et d’une femme conscients de leurs responsabilités et gardant leur dignité quelles que soit les circonstances qui se dressent sur leur chemin.

Finalement, à travers cette histoire familiale transparaît, en filigrane, l’histoire d’une société en évolution : le Congo des esclavagistes, le Congo des Belges, le Congo de l’Indépendance.

Célestin Mubengayi Lwakale


Commentaires